Impression de nos boîtes en métal


Impression UV

On a cherché pendant longtemps comment imprimer des surfaces planes comme du bois, du carton ou du métal, pour pouvoir proposer nos articles dans des packagings durables.

A la base on était plutôt partis sur des cylindres en carton type tubes pour posters. Puis on a réalisé que la plupart des fabricants (ou tous les fabricants?) de ces tubes imprimés, étaient basés en Chine, ce qui était complètement contraire à l'esprit de La Slipperie (et je vous parle d'un temps d'avant Covid-19). De plus, les MOQ (minimum de commandes) demandées étaient de l'ordre de 3000 à 5000 pièces.

A force de recherches, nous avons trouvé une fabrique française de boîtes en métal, ayant une usine à seulement quelques kilomètres de Lyon, ce qui rentrait parfaitement dans nos critères éthiques et durables. Les boîtes en métal que cette société fabrique sont plutôt destinées à l'alimentaire (boîtes à sucres, à biscuits...) mais tant mieux, car qui peut le plus en terme de règlementaire, peut le moins.

Le plus dur a ensuite été de trouver quelle machine conviendrait le mieux pour l'impression de ces boîtes en métal. On a donc fait le tour des salons de l'impression (du type "C'Print" à Lyon) et la technique qui ressortait le plus était l'impression UV.

L'impression UV permet d’imprimer en couleurs vives directement sur presque tous les objets et toutes les surfaces, en ajoutant des effets de relief, de texture, de blanc ou 3D, ainsi que la capacité de personnaliser chaque article individuellement, en petite série (à partir de 1 article!). C'est par exemple un type d'impression répandu pour les coques de téléphone. Le principe est que l'encre liquie sèche instantanément sous des lampes UV intégrées dans l'imprimante, pour un rendu haute définition et des couleurs ultra-vives.

Elle permet la personnalisation de tous types d'objets à surface plane. Ici, nous dessinons nos illustrations sur Photoshop ou Illustrator, puis nous envoyons le fichier sur le logiciel relié à l'imprimante. 

Pour l'instant, nous nous en tenons à notre format de boîtes à sucres, car les règlages sont assez minutieux à mettre en place, et nous choisissons de rester sur une formule qui marche!

Quelques inconvénients cependant : c'est - très - long, en moyenne 7 minutes uniquement pour l'impression par boîte. On ne deviendra donc pas la multinationale du slip d'ici peu :). Aussi, les encres sont très onéreuses, et nous n'avons pas encore déterminé combien de boîtes on pouvait imprimer avec un set d'encres. De plus, les couleurs que l'ont voit sur l'écran (RVB ou CMJN) sont assez différentes une fois imprimées (plus foncées). Il y a sans doute des règlages possibles, mais pour le moment on éclaircit les illustrations sur Photoshop ou Illustrator avant des les lancer en impression.

En conclusion, on navigue un peu à vue en terme de rentabilité du packaging, mais pour le moment, le plaisir d'arriver à sortir des boîtes imprimées de façon si précises et avec un rendu de couleurs aussi bluffant nous suffit!

Une petite vidéo vous montrera une boîte en cours d'impression sur notre page Facebook : https://www.facebook.com/laslipperie/videos/213180943318132/?modal=admin_todo_tour